veja-campo-vegan-magazine-baskets

Veja lance une basket vegan innovante à base de maïs

Si elle possédait déjà une gamme vegan plutôt extensive, la marque Veja propose désormais un modèle innovant sans cuir, encore davantage à la hauteur de l’enjeu éthique.
Texte : Alexis Garcia
Publié le 22 janvier 2019
Partager l'article

 

Si elle possédait déjà une gamme vegan plutôt extensive, la marque Veja propose désormais un modèle innovant sans cuir, encore davantage à la hauteur de l’enjeu éthique.

Photographie de page d’accueil : © Veja

Veja explique avoir découvert, après 5 ans de recherche et développement, une matière à base de déchets de maïs appelée C.W.L. Il s’agit d’un mélange de coton et de lin pour moitié enduit de maïs non utilisé par l’industrie alimentaire. La basket « Campo » est un nouveau modèle entièrement vegan et qui se veut très écologique : la C.W.L est en effet biosourcée et biodégradable, et donc une solution pour se détourner du plastique.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par VEJA — OFFICIAL ACCOUNT (@veja) le

 

Visuellement cette matière créée en Italie prend l’apparence du cuir et promet d’être solide. Et comme la plupart des produits Veja, cette nouvelle sneaker épurée adopte un style immaculé associé à un logo V et un contrefort colorés.

Le modèle Campo est disponible dès le 24 février au tarif de 125 euros sur veja-store.com

La marque Veja en quelques mots

Depuis sa naissance en 2005, la marque de chaussures française donne la priorité à l’éthique de ses produits. Veja travaille au Brésil et attache une grande importance aux conditions de travail de ses employés ainsi qu’à l’environnement. De plus, pour rester accessible et proposer des tarifs entre 80 et 125 euros, la marque a préféré ne rien investir dans la publicité et miser uniquement sur le bouche à oreilles.

À découvrir aussi

Lifestyle éthique
Lifestyle éthique
Lifestyle éthique

Pour être au courant des meilleures actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Le meilleur de Culture V.