nouvelle-zelande-usine-lait-vegetal

La Nouvelle-Zélande crée sa première usine de lait végétal 

Dans sa future usine, NZ Functional Foods compte miser sur la production de lait d’avoine pour rebooster l’économie du pays. 
Texte : Fanny Hubert
Publié le 2 février 2021
Partager l'article

Dans sa future usine, l’entreprise Functional Foods compte miser sur la production de lait d’avoine et rebooster l’économie du pays. 

C’est en Nouvelle-Zélande qu’est née la marque de lait d’avoine Otis Oat Milk fondée par Tim Ryan. Ce n’est pas un hasard si le pays mise de nouveau sur le lait végétal pour diversifier son économie. En effet, la société NZ Functional Foods va construire une usine zéro carbone spécialisée dans la boisson végétale et qui utilisera les récoltes des plantations d’avoine, de chanvre et de pois, nombreuses dans le pays. 

L’idée vient de l’agence de développement Greath South qui souhaite relancer l’économie de la région du Southland, couvrant plus de 3 millions d’hectares du territoire néo-zélandais. Le premier produit phare de l’usine, qui s’installera à Makarewa, sera le lait d’avoine. Une manière de développer l’industrie de l’avoine, de créer de l’emploi et d’attirer une clientèle internationale, selon le dirigeant de Greath South Ian Collier.

L’usine devrait permettre également de relocaliser la production de lait végétal en Nouvelle-Zélande puisque si Otis Oat Milk se sert des plantations de son pays natal, elle doit envoyer l’avoine dans une usine en Suède qui se charge ensuite de le transformer en lait avant de le réexpédier. Une manœuvre coûteuse et peu écologique que NZ Functional Foods pourrait limiter. Pour mener à bien ce projet, la société est actuellement en négociation avec des investisseurs prêts à s’engager dans cette alternative prometteuse.

 

À découvrir aussi

Lifestyle éthique
Lifestyle éthique
Lifestyle éthique

Pour être au courant des meilleures actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Le meilleur de Culture V.