leviosa-ecotrophelia

Concours EcoTrophelia : Des innovations alimentaires qui misent sur le végétal

EcoTrophelia France, c’est le concours national de référence dédié à l’innovation alimentaire, celui qui nous laisse entrevoir ce que nous mangerons demain. Et la présélection des 20 concepts-produits retenus pour concourir sur cette édition 2020 ne fait planer aucun doute sur la place que le végétal prendra dans nos habitudes futures. 
Texte : Alexis Garcia
Publié le 10 juillet 2020
Partager l'article

EcoTrophelia France, c’est le concours national de référence dédié à l’innovation alimentaire, celui qui nous laisse entrevoir ce que nous mangerons demain. Et la présélection des 20 concepts-produits retenus pour concourir sur cette édition 2020 ne fait planer aucun doute sur la place que le végétal prendra dans nos habitudes futures. 

 

Ils conçoivent ce que nous mangerons demain 

Celles et ceux qui imagineront d’ici quelques années les nouveautés alimentaires que nous trouverons en supermarché en ont fait une évidence : le végétal sera roi dans nos assiettes. C’est le premier constat que nous pouvons faire de la nature des produits alimentaires en lice pour gagner le concours EcoTrophelia 2020.

Organisé en partenariat avec de grandes écoles, universités et instituts de recherche, cet événement annuel, dont les épreuves finales se dérouleront du 1er au 3 septembre 2020, invite les étudiants d’établissements supérieurs spécialisés sur cette thématique — comme AgroParisTech ou l’ENSAIA (École Nationale Supérieure d’Agronomie et des Industries alimentaires Université de Lorraine) — à présenter un projet de concept-produit prometteur. Celui-ci doit être capable d’apporter une réponse aux défis auxquelles les industries alimentaires font actuellement face. Force est de constater que la quasi-totalité des 20 propositions effectuées par les équipes entrées en jeu comprend, dans sa formulation, des fruits, des légumes ou des légumineuses. Et que les protéines d’origine végétale ont la préférence des porteurs des projets. 

Une présélection nous rappelant indirectement que la transition vers un modèle alimentaire plus végétal constitue l’une des réponses (mais pas des moindres) aux défis alimentaires — et même : sociétaux — majeurs qui nous attendent. 

Ils ont compris que nous aspirions à plus de végétal — et en font des merveilles

D’après l’équipe organisatrice d’EcoTrophelia France 2020, “L’innovation dans les industries alimentaires concrétise les aspirations des consommateurs d’aujourd’hui pour la qualité nutritionnelle, le goût et les productions locales. Les projets sélectionnés (…) portent également des valeurs fortes en termes de santé, d’environnement et de responsabilité sociétale”. L’institut Agro Agrocampus Ouest a ainsi été retenu pour Leg’ourmandes, un kit de préparation de tartelettes végétales saines et anti-gaspi à destination de la restauration hors domicile. Prenant acte de notre insuffisante consommation de légumes, les équipes de l’ENSAT Toulouse INP d’une part, et celles d’AGROSUP Dijon & l’ESADD (Ecole Supérieure Appliquée au Design et au Digital) d’autre part, se sont fait remarquées pour travailler les légumes de manière innovante (respectivement au travers d’une pâte brisée et d’un biscuit pour enfants). Une autre innovation (Légustatives, de l’ENSCBP Bordeaux INP) souhaite nous aider à consommer davantage de légumes en les présentant sous forme de tranches facilement intégrables dans des wraps, quiches, lasagnes végétales…
Haricots blancs, pois chiches, chanvre, okara ou lentilles vertes à l’honneur cette année ; après une année 2019 qui aura notamment couronné ORIZginal (dessert végétal composé d’un biscuit croustillant, d’une préparation de riz et d’un nappage fruité), Les Raisinvoltes (apéritif constitué à partir de marc de raisins), Les Profiteuses (profiteroles 100% végétales) ou encore Leviosa (pois chiches fermentés).

À découvrir aussi

Lifestyle éthique
Lifestyle éthique
Lifestyle éthique

Pour être au courant des meilleures actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Le meilleur de Culture V.