Payote renouvelle l’espadrille avec un tout premier modèle en cuir de raisin

La marque perpignanaise Payote sort son tout premier modèle d’espadrilles en cuir végétal. Un projet qui s’ancre dans une volonté de valoriser et de redynamiser une chaussure mythique tout comme son procédé de fabrication. 

Une chaussure qui a laissé son empreinte 

L’espadrille n’est pas un soulier ordinaire, c’est un véritable patrimoine culturel prêt-à-chausser ! Née en Catalogne à l’époque médiévale, cette chaussure de toile et de cordes a traversé le temps et les frontières. 

Après son arrivée en France vers 1860, l’espadrille, et avec elle son procédé de fabrication, ne tarde pas à s’implanter au Pays basque. Après avoir été quelque peu boudée à la fin du siècle dernier, la sandale bénéficie désormais d’un regain d’intérêt chez les consommateur·rices. Simple et légère, avec son allure décontractée elle est même devenue un incontournable de l’été.

Espadrilles Payote, marinière rayée rouge et rouge uni.
Crédits : Payote

Marier tradition et modernité

Aujourd’hui, la grande majorité des espadrilles se fabrique en Inde ou au Bangladesh. C’était par conséquent un pari pour Olivier Gelly, le fondateur de Payote, que de faire appel à un atelier traditionnel situé à Mauléon. Et, comme pour survivre il faut innover, Payote n’hésite pas à imaginer des modèles toujours plus originaux. 

« La fabrication des Payote requiert une technique unique fruit d’un savoir-faire transmis depuis trois générations. »

Source : Payote
Crédits : Payote

Après avoir proposé des espadrilles brodées, pailletées, en marinière ou même recyclées, l’entreprise s’est lancée dans la création d’un modèle en cuir de raisin. L’occasion de travailler un procédé novateur tout en s’inscrivant dans la culture régionale. 

Le marc de raisin est composé d’éléments inutiles à la fabrication du vin comme la peau, les pépins et les tiges du raisin. Une fois réduit en poudre et associé à une huile végétale, il se change en une matière étonnante, d’une belle qualité. Ensuite, il ne reste plus qu’à la teindre, la sécher et l’associer avec une robuste toile de polyester recyclé. La marque bordelaise Minuit sur Terre utilise également ce procédé écologique pour fabriquer une partie de ses créations. Le cuir de raisin utilisé ici provient d’un atelier italien. 

Le modèle Jean-Louis, baptisé ainsi en hommage au père d’Olivier Gelly qui était vigneron, est disponible en précommande dans son très chic coloris noir. Une paire à porter de préférence par beau temps (et bien entendu pour danser le disco !). Si ces espadrilles en cuir vegan vous font de l’œil, sachez qu’il vous faudra patienter quelques jours avant de les recevoir, les livraisons étant prévues pour la fin du mois. En outre, notez qu’il s’agit d’une édition limitée !

L’espadrille en cuir de raisin Jean-Louis et son Crédits : Payote

« Jean-Louis », modèle en cuir de raisin, du 35 au 47. En précommande sur l’e-shop Payote ou dans leur boutique à Perpignan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Vous aimerez aussi

Le meilleur de
     Culture V. ✨ 

Pour être au courant des dernières actualités, événements et bons plans trouvés pour vous.

Fermer la fenêtre

Merci !