...

💌 Newsletter

Comment désencombrer en douceur ?

Charlotte Tortat
Le 27 décembre 2023

Après les fêtes de fin d’année, le passage à l’année nouvelle s’avère idéal pour un désencombrement libérateur. Alléger notre intérieur, c’est aussi délester notre esprit. Faire le tri, vider, dire adieu au superflu, donner, recycler, c’est faire de la place dans notre vie pour accueillir du nouveau (de nouvelles idées, des rencontres, de meilleures habitudes…). Pour redémarrer l’année avec une charge mentale allégée, voici 7 idées pour désencombrer en douceur.

1. Pratiquez le « Ôsôji » comme au Japon

À la fin décembre au pays du soleil levant, il est de tradition d’effectuer un grand ménage dans les lieux de vie (maisons, écoles, bureaux, temples…). Cette coutume, ancrée dans la culture japonaise, se nomme « ôsôji » (le grand nettoyage). Tout doit être rangé et nettoyé avant de passer le cap du nouvel an. L’ôsôji implique aussi de se débarrasser des objets inutiles ou encombrants afin de retrouver un environnement plus épuré. Par ce rituel, les Japonaises et Japonais se débarrassent concrètement et symboliquement des « impuretés » accumulées au cours de l’année et peuvent entrer dans la nouvelle année « purifiés ».

Inspirez-vous de ce « grand ménage » japonais en ritualisant un désencombrement annuel, chaque début d’année. Avant de commencer, prenez conscience que ce processus va clarifier et apaiser non seulement votre lieu de vie mais aussi votre esprit.

2. Adoptez le bon timing

Pour garder votre motivation intacte, mieux vaut commencer par de courtes séances. Ranger ou désencombrer 15 minutes d’affilée est à la portée de tout le monde. Se lancer dans de longues séances pourrait avoir raison de votre enthousiasme. Il s’agit d’apprécier le chemin, pas de se faire du mal.

3. Ciblez un petit endroit ou une seule catégorie

À l’idée de vous attaquer à cette pièce où s’entasse un véritable capharnaüm, le stress monte. Commencez de manière plus douce : choisissez un petit endroit comme un tiroir, une étagère ou une catégorie limitée comme les chaussettes.

Pour décider quelle petite zone ou catégorie vous traiterez en premier, suivez vos envies : ce tiroir de bureau chaotique que vous brûlez de ranger, cette étagère où vous rêvez de voir les serviettes de bain sagement pliées…

4. Triez chaque objet en conscience

À cette étape, une fois votre petite zone vidée de tout ce qu’elle contient : prenez conscience de ce que vous possédez. C’est une étape nécessaire. Il s’agit à présent de placer chaque objet dans une de ces catégories : à garder, à donner, à recycler ou à jeter.

Pour cela vous pouvez, à la manière de la star japonaise du rangement, Marie Kondo, vous interroger : « Est-ce que cet objet a du sens pour moi ? Est-ce que je m’en sers ? Est-ce qu’il me fait du bien ? ».

L’objet vous est réellement utile, vous l’avez utilisé au cours de l’année écoulée ? Il reste. L’objet vous fait vibrer positivement ? Il reste aussi. En revanche, si vous ne l’avez pas utilisé pendant un an, il est fort à parier que vous ne le ferez jamais. Et si, en plus, il ne vous procure aucune émotion positive, il est temps de vous en délester.

5. Allez au bout de chaque zone ciblée

Avant d’entamer un nouveau tiroir ou une autre pièce, assurez-vous d’aller au bout du désencombrement. Dans le cas contraire, le risque serait de garder, des mois durant, des cartons d’objets à donner, recycler, jeter ou ranger ailleurs. Pour que le désencombrement soit efficace, il faut terminer par le placement de chaque objet vers sa nouvelle destination : associations spécialisées, organisations caritatives, petites annonces, poubelle, recyclage ou votre lieu de vie.

6. Profitez-en pour vous faire plaisir

Faites de chaque séance de désencombrement un moment agréable pour vous. Profitez-en pour écouter une musique motivante, un podcast, un livre audio. Préparez-vous une boisson chaude, créez un moment agréable. Après l’effort, offrez-vous une récompense : un bouquet de fleurs fraîches, un bon film, une balade…

7. Restez dans la douceur

Désencombrer en profondeur se fait nécessairement en plusieurs fois et sur le long terme. Il est important d’y mettre de la douceur et d’avancer petit pas par petit pas. Lors de vos premières séances, vous garderez sûrement des objets qui ne vous servent plus et ne vous intéressent pas tant que cela. Vous n’êtes peut-être pas prêt·e à vous séparer de ces objets ? Vous le serez sûrement une prochaine fois. Rien ne presse. « Chi va piano, va sano ».*

*expression italienne : « Qui avance doucement, avance sainement »

Inscrivez-vous à la newsletter, c'est gratuit, facile et rapide.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous accédez à des contenus exclusifs et au meilleur de Culture V.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

Le meilleur
de Culture V
Recevez nos dernières pépites !
Food végétale, astuces green et recommandations bien-être…
Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.